Accueil » Comment nourrir un enfant de 0 à 12 mois ?

Comment nourrir un enfant de 0 à 12 mois ?

par Jessi
318 vues
nourriture bébé

Jusqu’à l’âge de 1 an, la question d’alimentation constitue une aventure fascinante, aussi bien pour les parents que pour le bébé. L’évolution des textures, la variation des saveurs… Personne n’est jamais au bout des surprises à chaque nouvelle découverte.

Si, en tant que jeunes parents, vous ne savez pas encore comment nourrir votre bout de chou durant sa première année de vie, ce qui suit vous intéressera sans doute.

Que du lait jusqu’à ses six mois

Lyon est une commune française d’environ 48 km². À ce jour, elle est la métropole industrielle de référence dans toute la France. Les plus ambitieux y trouvent leurs comptes dans la mesure où tous les secteurs y sont représentés (santé, agroalimentaire, textile…). Déposer les enfants dans une crèche Lyon  et alentours devient alors une normalité dans cette localité où tout parent est professionnellement très actif.

Grâce au savoir-faire du personnel de l’établissement en effet, l’hygiène, l’alimentation et la sécurité du petit y sont assurées. S’il a moins de six mois, la puéricultrice saura qu’il se nourrit exclusivement de lait. Vous pouvez choisir le lait maternel ou le lait de biberon, mais dans tous les cas, à la crèche comme à la maison, aucune autre nourriture ne devrait être introduite.

Introduire les premiers aliments à partir de six mois

À partir du sixième mois, le bébé est prêt pour une alimentation plus variée. Cependant, n’oubliez pas qu’il ne dispose pas encore de toutes ses dents et qu’il lui faut du temps pour s’habituer à l’ingestion d’aliments plus compacts. Commencez donc par lui donner des repas mixés ou des préparations qui n’ont pas besoin d’être mâchées pour être avalées. Les spécialistes de la petite enfance, et notamment les crèches en Auvergne Rhône-Alpes, recommandent à cet effet les aliments suivants :

  • Lait 2e âge
  • Céréales pour nourrisson, enrichies en fer
  • Légumes écrasés, en purée ou en potage (pomme de terre, carotte, haricot vert, courgette…)
  • Fruits en purée ou en compote, frais ou en conserve sans sirop (banane, abricot, poire…)
  • Fromage pasteurisé en cube ou râpé, riche en matières grasses
  • Yaourt riche en matières grasses (sans sucre ajouté)
  • Sources de protéines (viande, poulet, poisson, jambon maigre…) à mixer.

Introduire les aliments à allergènes courants à partir de 9 mois

Il existe des aliments à allergènes que les bébés tolèrent sans problème. Cependant, pour ne pas prendre de risques, il est préférable de les introduire seulement vers le neuvième mois. Et pour limiter les éventuelles réactions allergiques, ne les incorporez pas tous ensemble dans le même repas. Laissez plutôt un intervalle de deux ou trois jours avant l’introduction d’un nouvel aliment.

Font partie de ces aliments :

  • Tous les fruits rouges : fraise, pruneau, framboise, cerise…
  • Le lait de vache entier
  • Les œufs
  • Les arachides (sous forme de beurre ou de purée)

Notez que vous n’êtes plus obligé de mixer ou d’écraser les repas de votre enfant à la fourchette à partir de ses 9 mois. Vous pouvez lui donner des légumes et des fruits en morceaux, ainsi que des viandes émincées, des biscuits, etc.

Les aliments à éviter de 0 à 12 mois

Certaines nourritures sont difficiles à digérer, d’autres sont tout simplement inutiles, ou pires, toxiques pour le petit. Les personnes qui gardent l’enfant doivent connaître ces aliments.

Et c’est d’ailleurs pour cette raison que les parents essaient toujours de trouver des places disponibles dans les crèches, car faire garder son enfant par des professionnels les rassure en ce qui concerne l’alimentation et la sécurité de celui-ci en leur absence.

Voici notamment ce qu’il faut savoir concernant les aliments à éviter :

  • Il est inutile de faire boire de l’eau à un enfant de moins de 6 mois s’il est allaité exclusivement au sein.
  • Ne rajoutez pas de sucre aux préparations (compote, yaourt, lait, céréales…).
  • Le miel est un produit toxique pour un enfant de moins de 1 an. Évitez ces recettes de grand-mère que l’on vous donne en cas de grippe, de rhume ou autres.
  • Faites l’impasse sur les friandises, les chocolats, les fritures, les sauces… Votre enfant n’en a pas besoin.

Le bien-être et le développement de votre enfant dépendent essentiellement de la qualité de son alimentation. N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un spécialiste pour vous aider dans la nutrition de votre bout de chou.

Facebook Comments

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies