Accueil » Fatigue passagère : comment rebooster votre enfant ?

Fatigue passagère : comment rebooster votre enfant ?

par laya lauret
324 vues
matelas enfant

Les enfants sont connus pour être particulièrement actifs en toutes circonstances. Cela peut parfois les amener à traverser quelques moments de fatigue passagère qui se traduisent par des difficultés à dormir, à manger, à se concentrer à l’école, etc. Heureusement, lorsqu’un enfant est confronté à cette situation, vous pouvez lui venir en aide en le reboostant. Cependant, comment s’y prendre pour atteindre cet objectif avec succès ? Éléments de réponse !

L’aider à retrouver un niveau de sommeil optimal

Le plus souvent, la principale cause de fatigue passagère chez un enfant est le manque de sommeil. En effet, la durée optimale du sommeil de votre tout-petit peut être limitée la nuit. C’est le cas lorsqu’il passe plus de temps qu’il ne devrait devant les écrans de télévision ou les smartphones. La lumière et les émotions diffusées par ces écrans peuvent grandement nuire à son endormissement. Dans ce cas, n’hésitez pas à opter pour un matelas enfant afin de rebooster votre tout-petit.

Cela lui permettra de regagner de l’énergie et de dormir aux heures de sommeil adéquates. Bien entendu, il va falloir que vous vous montriez plus ou moins exigeant sans être dur avec lui.

Ainsi, si le tout-petit a moins de 6 ans, veillez à ce qu’il dorme pendant au moins 12 heures par nuit. Dans la journée, il est nécessaire qu’il fasse une sieste d’une durée de 1 h 30 à 2 heures. S’il a plus de 6 ans, il est conseillé de lui faire respecter environ 9 à 10 heures de sommeil par nuit. Durant le week-end, il faut éviter le dérèglement de son rythme de sommeil.

Ce dernier est généralement dû aux couchers tardifs et aux longues grasses matinées. Le soir, limitez les distractions devant les écrans et privilégiez les jeux calmes et la lecture au coucher.

Lui proposer une alimentation variée et équilibrée

Vous pouvez aider davantage votre enfant à éliminer sa fatigue passagère en lui proposant une alimentation variée et équilibrée. Sous l’impulsion de ce coup de fatigue, l’organisme de l’enfant peut ne pas fonctionner comme il se doit. Alors, pour le rebooster tout au long de la journée, il faut lui fournir tous les nutriments dont il a besoin. À cet effet, vous pouvez lui élaborer une alimentation riche :

  • en glucides complexes à assimilation lente
  • en protéines pour développer davantage ses muscles et son ossature
  • en vitamines, minéraux et oligo-éléments pour renforcer sa vitalité, entre autres.

En aidant votre enfant à manger sain et équilibré, il va ainsi se faire le plein d’énergie afin de retrouver une bonne forme à la maison et à l’école. Durant cette période de fatigue passagère, pensez aussi à limiter sa consommation de bonbons, de boissons sucrées ou de jus de fruits. Amenez-le plutôt à manger des fruits et des légumes.

Lui faire pratiquer une activité sportive régulière

Pour rebooster votre enfant, amenez-le aussi à pratiquer des activités sportives régulièrement. La fatigue passagère de votre enfant peut être, en effet, liée à la routine quotidienne à la maison et à l’école. Cela peut alors le mettre dans un environnement stressant auquel il peut avoir du mal à se sortir.

Alors, pour le rebooster et favoriser ses défenses immunitaires, poussez-le à faire des activités sportives. Un exercice physique régulier contribue à favoriser sa bonne santé et son sommeil.

Cela va aussi favoriser l’amélioration de sa concentration et la lutte contre le stress. Toutefois, il faudra notamment mettre l’accent sur les activités sportives collectives qui lui permettront aussi de tisser des liens. C’est le cas notamment du foot, du ping-pong, du volley, du karaté, entre autres.

Quelques autres pratiques pour rebooster votre enfant

Pour permettre à votre enfant de retrouver une forme physique et psychique optimale, vous pouvez aussi compter sur d’autres pratiques. Il s’agit notamment des séances de méditation et de relaxation. Aidez-le à réaliser ces pratiques surtout au moment du coucher. Avant de dormir, vous pouvez par exemple lui demander de respirer profondément et de compter ses respirations.

Il vous est également possible de lui faire pratiquer de l’autosuggestion. Cette pratique consiste par exemple à demander à votre enfant de se positionner devant la glace chaque matin. Ensuite, il aura toujours à répéter une phrase minimisant les effets de la fatigue passagère. Peu à peu, l’enfant oubliera son état de fatigue, retrouvera de la confiance en soi et un état de forme optimal.

Facebook Comments

Postes connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies